Une interface tactile pour les pieds ?

Utiliser ses pieds (ou plutôt ses pas) pour contrôler une interface peut-il être réellement utile ?

L’idée peut paraître saugrenue et les exemples d’utilisations présentés dans la vidéo qui suit ne sont pas tous convaincants, mais il y a quand même certaines idées à retenir pour le développement de certaines innovations dans des domaines technologiques précis

La première idée intéressante dans ce concept d’interface tactile pour les pieds est la reconnaissance d’empreintes de pas qui pourrait servir de système biométrique pour différents usages… On pourrait par exemple reconnaitre une personne qui rentre à la maison et lui annoncer le nombre d’emails reçus ou tout autre idée plus avancée…

La position du corps qui se penche d’un côté ou de l’autre influence la pression de certaines zones des pieds et peut par exemple permettre de modifier dynamiquement l’affichage pour donner l’illusion d’un affichage en 3D.

L’usage des pieds comme interface n’est pas forcément évident, mais il pourrait trouver des applications d’ordre ludique ou dans certains métiers nécessitant de garder les mains libres (par exemple pour porter des objets ou des colis) tout en nécessitant de pouvoir piloter un ordinateur…

Pour des personnes souffrant d’un handicap des membres supérieurs, ce type d’interface activable aux pieds pourrait également avoir un intérêt à condition de développer des applications adaptées.

Bref, même si l’idée de départ est surprenantes, il existe des applications utiles à inventer pour un tel concept d’interface !

Il s’agit ici de la démonstration d’un projet de recherche par Caroline Fetzer, Thomas Augsten, Konstantin Kaefer, Dorian Kanitz, Rene Meusel, et Thomas Stoff du laboratoire d’IHM (Interactions Homme Machine) de l’Institute Hasso Plattner en Allemagne.

Laisser un commentaire