Straddling bus : transport public chinois futuriste

Le Straddling bus est un concept développé par une société Chinoise qui présente plusieurs avantages:

  1. C’est un transport public silencieux car électrique.
  2. C’est un transport écologique puisqu’il fonctionne à l’énergie électrique rechargée par des panneaux solaires, ce qui permet de réduire les émissions de carbone.
  3. Le Stradding bus réduit les problèmes d’embouteillage et de trafic urbain en proposant une solution innovante puisque ce bus enjambe littéralement les voies destinées aux voitures qui passent sous ce bus.
  4. C’est un transport public pour les grandes agglomérations puisque la capacité du Stradding Bus est de 1200 à 1400 voyageurs.
  5. La construction des infrastructures nécessaires au Stradding Bus est optimisée en terme de temps : la société chinoise annonce que 40 kms pourraient être construits en 1 an (alors qu’il faut environ 3 ans pour un métro de 40 kms).
  6. Le coût de fabrication d’un Straddling bus et de 40 kilomètres de rails serait de 500 millions de yuans (environs 56 millions d’euros), soit environ 10% du coût d’un métro sur un périmètre similaire.

Ce concept de transport public futuriste a été présenté en mai 2010 par la société Shenzhen Hashi Future Parking Equipment Co lors de la 13ème édition de la « Beijing International High-tech Expo ».

Haut de 4,5 mètres, il peut rouler jusqu’à 60 km/h en vitesse de pointe, et 40km/h de moyenne en ville. Bien que le mot « Bus » ait été retenu, le principe ressemble plus au bon vieux tramway puisque la circulation du véhicule se fait sur des rails. Un système de signalisation et d’alerte innovant est également prévu pour éviter aux poids lourds de passer sous le bus (hauteur maximum de 2 mètres utiles), mais aussi pour indiquer aux voitures présentes sous le bus que des portiques sont à l’approche ou que le bus va bientôt changer de direction…

L’accès des passagers se fait via le haut du bus lorsqu’il est à l’arrêt dans des stations surplombant la route:

Voici la présentation officielle faites par Song Youzhou, PDG Shenzhen Hashi Future Parking Equipment Co :

La vidéo présente ce concept de transport public dans un monde parfait où tous les conducteurs respectent les règles de circulation… mais qu’en sera-t-il en réalité ? Une chose est sûre, les conducteurs chinois vont devoir s’habituer à ce nouveau véhicule urbain pour lequel de nombreux cas inhabituels devront être testés avant une généralisation à grande échelle…

Contre toute attente, le Straddling bus ne restera pas à l’état de concept technologique puisque les premiers tests sont déjà planifiés dans le district de Mentougou à Pékin, où les travaux pour installer les premiers kilomètres de ligne commenceront à la fin de cette année 2010 !

(via Umiwi & China Hush)

Laisser un commentaire