Un dancefloor pour produire de l’électricité

Pourquoi la production d’électricité via la récolte de l’énergie cinétique des pas devrait passer uniquement par de simples pavés de trottoir comme ce que proposent les entreprises Pavegen ou Viha Concept ?

explication-dalle-cinetique

Quel est l’endroit où on bouge le plus avec nos pieds ? Les boîtes de nuit bien sûr…

energie-dancefloor

Et c’est sur cette idée que l’entreprise Sustainable Dance Club (SDC) a été créée aux Pays Bas et propose sa technologie pour de nombreux dancefloors en Espagne, Suisse, etc…

Mais créer un dancefloor qui auto-produit l’énergie qu’il consomme est-il réellement possible avec un tel concept ? Car pour déverser tous les décibels et les éclairages d’un dancefloor, il faut prévoir une sacré puissance électrique… la réponse est clairement non, il n’y a malheureusement rien d’auto-suffisant en matière énergétique dans ce concept qui est avant tout un moyen de faire prendre conscience de la possibilité de produire de l’électricité par la force cinétique, et un outil marketing autour d’évènements avec des DJ célèbres et des marques de voitures qui cherchent à faire la promotion de leur toute nouvelle voiture électrique…

Dommage, mais au moins, cela montre qu’à grande échelle, tous les petits moyens de production d’électricité mis bout à bout peuvent réduire notre empreinte écologique !

Laisser un commentaire