← Partagez cette page

EEL Energy : hydrolienne à membrane ondulante plus efficace que les turbines classiques

Catégorie(s): Energie

L’énergie marine hydrolienne présente de nombreux avantages que la société EEL Energy souhaite exploiter à travers une hydrolienne innovante constituée d’une membrane ondulante plus efficace que les turbines classiques.

L’énergie marine hydrolienne est un domaine de recherche très prometteur dans lequel de nombreuses entreprises s’engouffre pour développer une technologie innovante d’exploitation. Parmi ses avantages on peut dire que c’est une énergie :

  • renouvelable,
  • sans génération de déchets,
  • sans émission de CO2
  • avec un potentiel de production de 20 heures sur 24,
  • prédictive car liée aux marées.

Les défits à relever sont multiples pour les hydroliennes qui exploitent cette énergie :

  • rendement
  • coût d’installation
  • coûts de maintenance
  • résistance de l’hydrolienne dans le milieu marin
  • faible impact sur la faune et la flore sous-marine
  • choix des zones d’implantation
  • etc

Afin d’exploiter le maximum de ce potentiel, EEL ENERGY développe l’Anguille (« Eel » en Anglais), une hydrolienne très innovante constituée d’une membrane ondulante. C’est véritablement une technologie de rupture par rapport aux classiques turbines hydrauliques.

Cette hydrolienne permet notamment une génération électrique accrue, une maintenance simplifiée, une zone d’implantation étendue ainsi qu’un plus grand respect de la faune marine.

Les avantages uniques de cette hydrolienne lui permettent également d’offrir une solution performante et compétitive pour les besoins de la petite hydroélectricité fluviale.

 

L’idée derrière cette innovation technologique est de reproduire les ondulations d’une anguille ou d’une raie face au courant. Le premier prototype a été conçu dès 2011,et depuis cette technologie a fait du chemin: la troisième génération de cette hydrolienne, constituée d’un grand tapis en caoutchouc, a produit de l’électricité dans le bassin d’essai de l’Ifremer à Boulogne-sur-Mer.


Gros avantage concurrentiel de cette invention de la société Eel Energy, elle est capable de convertir un faible courant marin ou fluvial (dès 0,5 m/s) en électricité. En effet, contrairement aux hydroliennes classiques à hélices et turbines, la membrane ondulante de cette hydrolienne n’a pas besoin d’être posée sur des fonds marins dans des zones de fortes marées. Les lieux d’implantation sont «1000 fois plus nombreux que ceux des hydroliennes classiques», avance Franck Sylvain, le directeur adjoint.

 

Plus d’information sur http://www.eel-energy.fr

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)