Une forêt de poils géants pour remplacer les éoliennes ?

Et si on remplaçait les éoliennes par des forêts de poils géants ?

Les idées pour améliorer les éoliennes et trouver des moyens de capter les énergies renouvelables ne manquent pas…

Mais comment produire de l’énergie propre avec le vent en limitant le bruit et le risque qu’une éolienne s’emballe, explose ou brûle ?

Le concept Windstalk est une forêt de longues tiges sans pales conçu par la société de design new-yorkaise Atelier DNA.

Windstalk est prévu pour servir à la fois comme moyen de production d’énergie propre et renouvelable, mais aussi comme un attraction éco-touristique pour la ville écologique de Masdar City dans l’émirat d’Abou Dabi.

La forêt imaginée serait constitué de :

  • 1.203 poteaux de résine en fibre de carbone renforcée
  • 55 mètres de hauteur pour chaque poteau
  • une base de béton avec un diamètre allant de 10 à 20 mètres

Au sein de chaque poteau creux, des disques en céramique piézoélectrique (polarisés électriquement sous l’action d’une contrainte mécanique) sont empilés. Des électrodes sont placées entre chaque disque en céramique . Quand le vent fait se balancer les poteaux, la pile de disques piézoélectriques est soumise à une contrainte mécanique de compression, ce qui génère un courant dans les électrodes.

Plus d’infos sur le concept Windstalk.

(via GuruMéditation & DiscoveryNews )

1 réflexion au sujet de « Une forêt de poils géants pour remplacer les éoliennes ? »

Laisser un commentaire