Glove Mouse : Une interface gestuelle « à la Minority Report »

Parmi les innovations en matière d’interfaces homme-machine, de nombreux centres de recherche universiataires ou privés travaillent sur l’évolution du tactile : des interfaces qui permettront des interactions simplement par la reconnaissance des mouvements des mains ou des gestes (interface gestuelle) par une caméra.

Tony Kim et Nevada Sanchez, des étudiants du  célèbre MIT (Massachusetts Institute of Technology) ont développé la « Glove Mouse » une interface à base de gants (comme son nom l’indique en anglais).



Le fonctionnement parait assez simple sur le papier:

Des gants pour chaque main avec des LED aux bouts des doigts pour permettre à une caméra de suivre les mouvements des mains, mais aussi des doigts lorsqu’ils sont tendus ou pliés, ce qui permet de manipuler des objets dans l’espace, zoomer, etc…


Une innovation ajoutée dans ce projet Glove Mouse par rapport à d’autres interfaces similaires : une connectivité wireless (sans fil) des gants ce qui permet à la Glove Mouse de s’affranchir de toute connection filaire plutôt pénible lorsqu’on doit effectuer des mouvements justement…

Les motivations des étudiants pour le développement de cette interface Glove Mouse sont:

  • la manipulation de cartes
  • la manipulation d’objets virtuels
  • le contrôle de technologies mécaniques (par exemple des bras robotiques)

Liens:

  • La page web du projet Glove Mouse.
  • Une présentation de l’interface Glove Mouse.

Laisser un commentaire